Découvrez les Plumes Libres de NeoLibrum ! 🖋️ 

Rencontrez de jeunes auteurs et autrices indépendantes, partenaires de NeoLibrum, à travers leurs portraits inspirants promouvant un autre regard. 🤝 

Explorez et plongez dans leurs sources d’histoires captivantes. 📖

NeoLibrum

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ? Quel est votre parcours en tant qu’auteur ?

Je m’appelle Michael, de mon nom d’artiste MIKA-L, je suis un jeune quadra de 47 ans. J’ai toujours été grand fan de lecture depuis tout petit, de façon très hétéroclite : Jack London (une oeuvre très riche qui ne s’arrête pas à Croc-Blanc !!), Hemingway, Lovecraft, les grands auteurs de SF… et je ne vous dirais pas combien de fois j’ai lu le cycle de l’Anneau 😄. Ado je me rêvais illustrateur de bandes dessinées…

Ce n’est que 30 après, sur un “coup de folie”, que je le deviens, comme quoi !

C’est il y a 2 ans maintenant, que suite à une prestation comme scribeur, une discussion s’est engagée sur linkedin, et j’ai lâché sans réfléchir un “ça me donnerait presque envie d’en faire une BD”… Aujourd’hui mon 1er roman graphique est en cours d’impression… et il est clair que je ne compte pas m’arrêter là !

Quelle est la première chose qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à votre livre ?

Ce roman graphique s’intitule “chronique d’un salarié en dé(s)tresse », j’en suis fier, la conclusion de 2 ans de travail acharné. Et le début d’une belle aventure.

Qu’est-ce qui vous a inspiré cet ouvrage ? Qu’est-ce qui rend votre livre unique ?

Le thème de la conférence que j’ai capté graphiquement à l’époque était sur le thème des Risques Psychosociaux en entreprise. Aude Nazeyrollas a donné cette conférence et, après un échange sur Linkedin, elle est rapidement devenue ma co-autrice.
D’ailleurs dès le lendemain nous passions 1h au téléphone ! Lors de cette discussion, nous nous sommes dit qu’il fallait que nous parlions du Burn Out, c’est chose faite !

Ce qui le rend unique ce livre ? Son format, son ton. Nous avons choisi de l’auto-éditer pour avoir la totale liberté sur le format et le contenu. Le format du roman graphique s’est imposé par la façon dont j’envisageai de “mettre en musique” les écrits de Aude. La liberté que cela nous offre répondait à notre volonté de vulgariser le sujet, de le rendre accessible au plus grand nombre !

Comment décririez-vous le ton général de votre livre ?

Agréable, léger. Les écrits sur le burn-out vont à l’encontre de ce qu’il faudrait ! De la théorie, de grandes phrases… Lorsque l’on est en état d’épuisement moral, psychologique, on a clairement pas la force de lire cela !

Nous avons donc vulgarisé au maximum le contenu. Notre ouvrage se lit tranquillement, en 45 minutes, et visiblement il donne envie !

Avez-vous des anecdotes à partager qui se sont déroulées durant l’écriture de votre ouvrage ?

Me concernant, en janvier dernier… au moment de dessiner une certaine planche de l’ouvrage, j’ai eu un déclic ! J’ai pris conscience que je n’étais pas totalement “guerrie” ! Que le burn out que j’avais moi-même vécu en 2021 était encore “un peu” là. C’est cette prise de conscience que nous souhaitons engendrer pour les personnes concernées à la lecture de notre ouvrage.

Vous & l’écriture…. dites nous en plus… Plutôt ordinateur ou plume & carnet ?

Un peu des deux… je suis collectionneur compulsif de carnets… pour surtout dessiner… Je suis du genre à commencer et à laisser en plan ce si beau carnet. Pour écrire, tout y passe, la feuille volante, le carnet, le téléphone ! (je me suis essayé au slam… j’y reviendrais très certainement).

À quel moment de la journée vous sentez-vous le plus créatif ? Et quelle musique vous accompagne dans le processus de création ?

Généralement à 2-3 heures du matin, voire 5h… histoire d’avoir une nuit bien reposante… J’aime écouter « Maeva in Wonderland » de Ibrahim Maalouf et les covers de Jadyn Rylee « : « Nothing Else matters » ou « Sound of Silence ».

Comment souhaitez-vous que les lecteurs se sentent après avoir lu votre livre ?

Nous souhaitons sensibiliser les individus qui sont sur la voie du burn-out, les “rattraper” avant qu’il ne soit trop tard …. également les proches de personnes concernées, donc que les lecteurs se sentent soulagés ! informés !

Y a-t-il un message que vous souhaitez transmettre aux lecteurs à travers votre ouvrage ?

Je dirais : “le burn out” n’est pas une fatalité, ni un passage obligé de notre vie. Nous parlons ici du salarié. ll faut avoir bien en tête que nous sommes TOUTES et TOUS concernés ! Salariés ! Entrepreneurs ! Parents !! Etudiant !!

Pourquoi avez-vous choisi NéoLibrum pour vous accompagner ?

NéoLibrum ne m’accompagne pas, puisque c’est moi 😄 qui l’ai créé.
L’idée de NéoLibrum m’est venue à la suite de cet ouvrage, lorsque des amies entrepreneuses m’ont demandé des conseils pour leurs projets personnels. Il y a pléthore d’offres de correction, tout le côté technique de l’ouvrage… Est-ce mon passé de logisticien qui est revenu à la surface, en me disant que ce serait bien d’accompagner AUSSI sur les fonctions que j’appelerai support. La volonté de ce projet est de créer un réel éco-système, réunissant les auteurs/autrices et leur lectorat au plus tôt dans le projet. J’aurai bien évidemment l’occasion de développer tout cela.

Un petit jeu : si vous pouviez inviter 3 personnages littéraires célèbres à dîner, qui choisiriez-vous ? Et pourquoi ?

– Jack London : auteur d’une autre époque certes, qui a cependant bercé ma jeunesse, au travers d’écrits comme « Croc-Blanc », « L’appel de la forêt », et aussi d’autres ouvrages sur la société américaine du début du XXIsiècle.

– Winston Churchill : pour l’entièreté du personnage, le premier punk 😀 J’ai parlé d’auteurs… comment pourrais-je ne pas citer Frédéric Dard ? (connu pour San Antonio) alors qu’il n’a pas écrit que cela 😀

– Et comme la question est “personnages”, je citerai alors Sherlock Holmes pour sa vivacité d’esprit et sa personnalité. Gaston Lagaffe, je vous ai dit que j’étais fan de Bande Dessinée ? Le capitaine Haddock !!

Et pour terminer en beauté, pourriez-vous nous donner un avant-goût de vos futurs projets littéraires ?

Alors, dans le cadre de NéoLibrum, un projet d’illustration est dors et déjà en cours (une fois de plus en collaboration) … vous en saurez plus prochainement.
Un projet se profile déjà à l’horizon 2024 (encore une fois en collaboration).
Sur le plan personnel, des projets de romans graphiques plus personnels maturent tranquillement